4 Rue Marcel Pagnol

91800 Boussy-Saint-Antoine

France

09 70 35 86 15

Contrôle technique Autovision

Points de vérification et contre-visite

Depuis janvier 2008, la législation a instauré de nouveaux points de vérification dans la visite réglementaire du Contrôle Technique Automobile.

Ainsi les lave-phares sur les véhicules équipés de lampe à décharge, le 3ème feu stop sur les véhicules mis en circulation après le 1er octobre 2000, ou les rétracteurs de ceintures pourront faire l’objet d’une contre-visite en cas d’absence ou de non-fonctionnement.

Sur tous les véhicules, y compris les plus anciens, le défaut d’étanchéité des amortisseurs entraînera une contre-visite, comme la présence de pneus à l’indice de charge inférieur aux données du constructeur.

La notion de « jeu mineur » pour les rotules de direction disparaît. C’est bon ou ça ne passe pas.

Contrôle technique AUTOVISION Boussy-Saint-Antoine

D’autres « approximations » disparaissent. On ne parlera plus de différence d’usure entre deux pneus d’un même essieu, mais d’un écart de profondeur inférieur à 5 mm, on n’évoquera plus un ouvrant qui ferme mal, mais une fermeture impossible au bout de 3 essais…

Lors de la contre-visite, le contrôleur vérifiera l’ensemble de la fonction. Si les pneus avant ont été recalés lors de la visite initiale, plus question de les passer à l’arrière pour obtenir le sésame, les pneus seront tous passés en revue lors de la contre-visite…

Enfin, depuis juillet 2008, la tolérance en matière d’opacité des fumées est réduite de moitié, passant à 1,5 m-1, pour les véhicules diesel de 4 ans d’âge et moins.

VP essence ou diesel 74€
CTTE essence ou diesel 82€
4x4 78€
Camping-car 90€
GPL ou gaz naturel 85€
Véhicules importés 4€ supplémentaires
Contre visite extérieure ( contrôle initial fait dans un autre centre de contrôle technique ) 35€

Tout véhicule, mis en circulation à compter du 01/01/2004 pour les « diesel » et à compter du 01/01/2002 pour les « essence », sera contrôlé à titre indicatif, à l’aide de la prise « OBD » (On Board Diagnostic), qui permet de vérifier le bon fonctionnement de tous les capteurs.

Pour ces véhicules, la durée du contrôle a été sensiblement augmentée, et les centres ont eu l’obligation de s’équiper de matériels. La tarification des visites réglementaires n'a pas été augmentée.

Egalement, aucune différence de tarif entre un véhicule « Diesel » et un véhicule « Essence ».